Les manœuvres de la bourse de Shanghai pour maîtriser le cours de l’or

Premier pays producteur et acheteur d’or dans le monde, la Chine a la ferme intention de devenir une référence en domaine d’investissement sur l’or. Sa bourse de Shanghai mettra à disposition des possibilités d’investir dans l’or physique en utilisant non plus le dollar mais le yuan comme nouvelle valeur prise en compte.

De place régionale à place mondiale

silver-gold-17

Shanghai représente le lieu d’approvisionnement de tous les pays de l’Est car cette bourse est capable de stocker une grande quantité d’or et que sa pureté est un point fort. La place boursière a enregistré une hausse de près de 9% sur la demande en or d’une pureté de 99,9 %. Sa volonté de créer un marché sur l’or répond à la volonté d’offrir aux étrangers plusieurs moyens de s’approvisionner en or.

Le but est bel et bien de venir concurrencer la place marchande américaine en montrant qu’il existe d’autres voies pour investir dans l’or. Compte tenu de sa place dans le domaine, la Chine souhaiterait dans le futur transformer le fixing de l’or en dollar en introduisant le yuan, beaucoup plus logique. Produisant la majeure partie de l’or au monde, le pays semble en effet plus habilité à en connaître la valeur exacte.

Des partenariats avec plusieurs banques

Or

Après de premiers accords signés avec plusieurs banques mondiales, trois supplémentaires viennent d’être autorisées à importer de l’or afin de faire grossir le stock de la SGE. Il s’agit de la stratégie la plus importante dans l’histoire de l’or pour parvenir à être à la base de son fixing. L’ambition de la Chine finira peut-être par porter ses fruits, en attendant elle se montre particulièrement offensive. Quinze banques croient en son projet et l’accompagnent dans ce nouveau défi pour ce pays asiatique qui ne cesse de se développer à tous les niveaux.

Le fixing de l’or est en pleine tourmente à Londres et la Chine qui paraît en expansion constante depuis plusieurs années a bien l’intention de reprendre le flambeau.

Elle s’affirme donc pendant que Londres recherche un administrateur indépendant pour fixer le prix de l’or. Il se pourrait bien que la SGE prenne une importance telle que ce rôle lui soit automatiquement attribué. Il s’agit en tout cas du désir profond de la Chine qui n’en a pas fini avec ses mesures pour faire gagner de l’importance à son système.

Cet article vous a aidé ? Partagez-le !

« »
Zevion designed by Hostmonster Reviews in collaboration with My Wordpress Theme Site